Actualités Les news de l'US Saint-Vit


Résumé match -11G A

ST VIT A / POUILLEY LES VIGNES A

En ce samedi 5 mai 2018, l’équipe -11 G A de Pouilley -Les-Vignes a rencontré notre incontournable équipe de handballeurs de noir et blanc vêtus, sur leurs terres St Vitoises. Le stress n’étant pas vraiment de mise dans l’équipe, c’est avec sérénité que nos jeunes Zèbres se sont lancés dans ce match, accompagnés comme il se doit par un grand nombre de leurs supporters préférés, les seuls, les uniques : les familles !

Bien que menés par un capitaine de format réduit, les visiteurs du jour présentent un avantage de taille conséquent. Mais on le sait fort bien, nos handballeurs de cœur savent faire fi de ce genre de considération, pour y opposer un dynamisme et une solidarité qu’ils rôdent depuis quelques années désormais.

C’est sur ces bases que le match débute, non sans que Tournier arbitre demande à la table Tournier, à coach Tournier, sans oublier joueur Tournier si tout le monde est prêt à en découdre ! Merci à cette belle et enthousiaste tribu en passant. Et les premières minutes s’avèrent quelque peu angoissantes pour les hôtes du jour, tant sur le terrain qu’en tribunes ; les Appuliens, sans complexes, attaquent tambour battant, quand les St Vitois se précipitent vers le but et manquent de patience sur la première demi-douzaine de ballons d’attaque. Première constatations et premier temps mort au bout de 6 minutes : 2-1 pour Pouilley … A ce rythme pour le moins stérile, nous serons loin de l’avalanche de buts de la semaine précédente (pour rappel, 38 buts marqués) … De retour au jeu, plus concentrés et appliqués en attaque, trouvant des solutions à 6 mètres au centre de la défense adverse, nos valeureux handballeurs reviennent à une cadence plus habituelle. Mais en face on fait valoir l’atout gabarit pour maintenir un écart constant : 5-4 pour les visiteurs à la 12ème minute. C’est alors que la défense locale, menée par le vaillant Yanis, va resserrer les boulons, gagner en agressivité et perdre de sa porosité. Durant les 8 minutes qui nous mèneront à la pause, les Noirs et Blancs vont infliger un 7/1 sans appel à leurs invités du jour, en fournissant donc un gros travail en défense, mais en se montrant également plus réalistes à la finition. Le vestiaire pouvait prendre vie durant 10 minutes, le tableau se figeant sur le score de 11-6.

De retour au jeu, les acteurs du jour allaient nous proposer une seconde période quasiment calquée sur la première quant à l’évolution du tableau d’affichage. Un peu empruntés d’un côté, sans complexe de l’autre, le score montait mollement à 15-10 à la 33ème minute, c’est-à-dire 4 buts de part et d’autre en 13 minutes. Impatience et imprécisions, ajoutées à quelques à peu près dans les placements en attaque, et comme 20 minutes plus tôt, le score vivotait. Et ça, Alex, il n’est pas fan ! Quelques conseils et encouragements bien sentis au détour d’un temps mort pour le moins vivant, voilà nos acteurs regonflés et remotivés pour attaquer le dernier tiers de ce second acte. Et comme lors du premier, il va s’achever sur un 7/1, sans appel non plus. Plus présents, plus pressants, il n’en faut pas plus pour faire déjouer les visiteurs et recadrer une finition qu’on aimerait plus régulière. L’écart au final peut paraitre un peu flatteur, mais comme dans sa cage Léo a de nouveau fait le travail (17 arrêts au total), c’est plus l’inconstance, notamment en attaque, qui nous laisse une impression un peu mitigée.

Avant de conclure sur la fin de match et les perspectives qui s’ouvrent à nos jeunes, un petit mot pour Louis qui a réussi à plusieurs reprises, en défense, à se détacher de son adversaire direct pour s’occuper momentanément et en urgence d’un autre joueur, esseulé et immédiatement dangereux, devenu donc prioritaire pour lui. Et ça, c’est nouveau et c’est très bien ! Comme par ailleurs le valeureux Gury a mis 2 buts à l’issue de 2 un-contre-un bien menés sur son aile, nous lui dédions ces quelques lignes avec plaisir ! De même qu’à Laurence, qui venait d’avoir 18 ans …

Et c’est donc sur un score final de 22-11 que s’est achevé le match et qu’ont commencé les chants de joie, car oui, ça y est on en est sûr, les Noirs et Blancs vont en demi-finale des poules d’Excellence ! La petite équipe a sauté de joie lorsque la sirène de fin a retenti et tout le monde a crié sa jubilation à qui voulait l’entendre. Ils se sont pincés entre eux pour vérifier que tout ceci était bien réel et non, ils n’ont pas rêvé ce match, ils l’ont joué, et gagné !
Alors avant ces finalités, d’abord contre un représentant du bassin de Belfort-Montbéliard, puis une finale éventuelle et les agapes annoncées le weekend du 2/3 juin, rendez-vous la semaine prochaine au gymnase de Gilley pour un match sans incidence sur le classement, mais durant lequel il faudra tout donner, comme une répétition avant les matchs à venir. Et pis ça fait toujours du bien de gagner et ça créé une dynamique !!! Alors le « Allez St Vit » que nous crierons tous en chœur sera un bon encouragement pour ceux que l’on ne présente plus : les St-Vitois !