Actualités Les news de l'US Saint-Vit


Résumé match -11G A

GILLEY / SAINT VIT A

Samedi 12 mai, dernière journée de cette phase de poules d’Excellence qui nous tient en haleine depuis 4 mois. Passeports en poche, nous voilà embarqués pour la cosmopolite capitale économique de la République Libre du Saugeais, Gilley, et plus précisément son large complexe sportif Michel Vautrot. Première surprise, les voitures d’une partie de la clique habituelle arrivent, mais point de joueur à l’intérieur … Comme on dit à Vichy : que se passe-t-il ? Tournons-nous plutôt du côté du minibus vert anglais, élégamment coaché par le flegmatique Alexandre le Grand, bondé de jeunes gens motivés et heureux d’être là, ensemble et ponctuels. Ce dernier match va pouvoir commencer, non sans constater la deuxième surprise du jour : point d’hymne du Saugeais pour engager ce match ... Au coup d’envoi, point de supporters locaux non plus, dans une salle intégralement animée par la fameuse clique Noire et Blanche.

Et c’est parti ! Le ballon court d’un côté à l’autre sur un rythme d’enfer. Les visiteurs poussent fort en attaque en cherchant à mettre de la vitesse pour déborder l’équipe locale, qui ne présente qu’un remplaçant pour faire souffler les joueurs. Mais beaucoup de vitesse flirte parfois avec u peu de précipitation, et ce début de match est marqué de quelques imprécisions dans les transmissions de balle ou les tirs approximatifs. Du coup, si la défense tient bon sur ces premières minutes, un manque d’application dans les derniers gestes empêche le score de gonfler comme il le pourrait et le premier tiers du match est bouclé sur un timide 4-2 pour les St Vitois. C’est le moment que choisit l’entraîneur local pour poser son premier temps mort et briffer ses joueurs, en attaque notamment. Et ses conseils vont porter leur fruits, sur une phase de jeu que nous verrons durant tout le match : le passe-et-va, un des fondamentaux des sports de ballons ; le porteur de balle fait une passe au joueur en appui et enchaîne un déplacement vers l’avant. Si les défenseurs ne suivent pas, le but s’ouvre devant l’attaquant et Léo n’est pas content … Malgré une défense mise à mal, notamment par les nombreuses contrattaques des Noirs et Blancs, ce mouvement collectif répété va permettre aux locaux de limiter les dégâts et regagner les vestiaires avec un retard de 6 buts (15-9).

Ce premier acte aura mis un peu de temps à se lancer et la défense tout terrain de nos St Vitois aura donc été mise à mal par un mouvement adverse maîtrisé, mais sans doute également par des sautes de concentration et d’application pour contrer ledit mouvement.

Après quelques ajustements commentés par Alex durant la pause, nos champions sont de retour sur le terrain, visiblement motivés et concernés. Les 8 premières minutes seront d’ailleurs le reflet de cet état d’esprit conquérant : 6 buts marqués, aucun encaissé. Du beau boulot, avec de l’entraide et du dynamisme à revendre, un Léo intraitable dans ses buts (16 arrêts au total) et qui a même marqué un but à 9 mètres, avec son maillot de gardien sur le épaules. Nouveau temps mort des locaux, même discours sans doute que durant la première mi-temps … Avec malheureusement des effets assez semblables. Au 6-0 de ce début de seconde période va succéder un 7-5 plutôt brouillon en défense, avec toujours le même mouvement subi en défense, qui amène les attaquant locaux seuls face à Luca, qui a remplacé Léo dans les buts lors du temps mort précédent. Mais dans le même temps, en attaque, les Noirs et Blancs déroulent et enchaînent les buts ; ils seront 8 à marquer au moins 3 buts, ce qui veut dire notamment que le danger peut venir de partout, tant qu’il y a du mouvement. Mais marquer des buts, c’est bien, ne pas en prendre dans le même temps, c’est mieux ! Merci Jacques II de Chabannes de la Palice ! Et pour ça, quoi de mieux qu’une bonne vieille défense bien posée et concernée ! C’est sur le retour de ces bases que les visiteurs vont terminer les 5 dernières minutes, en infligeant un 5-1 à des locaux visiblement fatigués et clore au tableau d’affichage sur un 35-15 un peu mitigé.

Voilà, la saison dite régulière s’achève sur une dernière victoire et une place en phase finale d’Excellence. C’est bien, c’est cool, c’est de la balle ! Mais ça n’est pas terminé. Pour que la fête soit complète et aboutie, il faut bien négocier la demi-finale à venir, pour jouer la finale et dire : « moi j’y étais ! ». Ils ont bien joué, ils ont progressé et ils y sont arrivés. C’est maintenant l’heure d’aller se servir, sans pression, et de ramasser des lauriers qui n’ont jamais été aussi proches, en mettant une bonne dose d’application, de concentration, de solidarité et de tout ce qui fait des sports collectifs des moments forts à partager entre potes.

Et avec sa clique !!! Rendez-vous donc le weekend du 26/27 mai, sans doute à St Vit contre le BEEX. Nous pourrons tous y crier, beugler, vociférer, brailler, proférer le fameux « Allez St Vit ». En attendant de retrouver le GBDH puis un barbecue-piscine convivial le weekend suivant, pour clore en beauté une belle saison !